ANIMAUX EN PÉRIL

AEP13 - Association de Protection Animale

PRÉPAREZ L' ARRIVÉE DE VOTRE CHAT

CROQUETTE + GAMELLE

Le coin repas doit se situer assez loin de la litière et doit toujours comporter une gamelle d’eau (fraîche et propre) ainsi qu’une gamelle de nourriture. Par rapport à l’alimentation, nous vous conseillons dans les jours qui suivent son arrivée de conserver la nourriture qu’il avait avant d’arriver chez vous afin d'éviter trop de changements. Si vous souhaitez changer son alimentation, nous vous recommandons de le faire un peu plus tard, lorsqu’il se sera habitué à sa nouvelle maison. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur la meilleure alimentation pour lui.

Pour l'aider à prendre ses repères dans sa nouvelle maison, vous pouvez lui montrer où se situe cet endroit en lui mettant un peu d’eau/nourriture sur les babines. Vous pouvez aussi lui proposer de l'herbe à chat, très utile pour mieux digérer les poils qu'il avale en se léchant. De plus, elle lui apportera des fibres et des vitamines.

BAC À LITIÈRE

Il est essentiel de lui en trouver une qui soit adaptée. Choisissez un bac à litière qui convient le mieux à la taille adulte de votre chat. En effet, il faut qu'il ait assez d'espace pour être à l'aise. Pour choisir la litière, il est important d’éviter celles ayant tendance à libérer beaucoup de poussières. Effectivement, elles peuvent provoquer des soucis respiratoires à votre petit animal. En ce qui concerne la position de votre litière, elle doit être loin de sa nourriture, comme nous! Effectivement, le chat a un flair très développé. Il appréciera donc que l’odeur de sa nourriture ne soit pas polluée par celle de ses besoins.

Certains chats s'habituent vite à leurs litières alors que d’autres auront besoin de plus de temps. Pour aider votre chaton à aller à litière, montrez lui dès son arrivée où elle se situe en le mettant dedans. Ne vous fâchez pas si vous le prenez en flagrant délit. Si vous le surprenez, amenez le jusqu’à son bac sans lui crier dessus car le chaton pourrait y développer une peur de sa propre litière si vous lui faites peur. Si vous disposez d’un jardin, après quelques semaines d'adaptation chez vous où il est préférable de garder son chat en intérieur, la litière pourra devenir accessoire et votre chat pourra faire ses besoins en extérieur à condition qu'il y ait constamment accès.

GRIFFOIR ET ARBRE À CHAT

Il faut que cet objet soit stable, toujours au même endroit et disponible au plus vite pour que votre chaton y adhère rapidement. En effet, plus votre chat est jeune, plus il sera facile de lui apprendre à faire ses griffes uniquement sur le griffoir. Un chat habitué très tôt aura tendance à ne pas abimer le mobilier. Vous pouvez d’ailleurs lui faire comprendre comment faire ses griffes, en lui mettant les pattes avant dessus. Il en existe plusieurs types: en sisal, en bois, en carton, à poser, à accrocher, associés à un «arbre» à chat.

En général, il n’est donc pas nécessaire de couper les griffes d’un chat, puisqu’il s’occupe lui-même de leur entretien. Mais il est essentiel d'être attentif à la bonne santé de ses griffes et qu'elles ne présentent pas d’infection ou de blessure. Certains cas particuliers, surtout quand le chat vieilli et devient moins actif, nécessitent qu'on lui les coupe pour son bien. Si vous constatez que ses griffes ne sont pas rétractées au repos, l’heure de la manucure féline a sans doute sonné. Dans ce cas utilisez un coupe-griffes, facile à trouver en animalerie ou chez votre vétérinaire.

JOUETS

Les chatons sont toujours de grands joueurs, et votre nouveau compagnon le sera donc forcément! Il existe plusieurs jouets qui plairont à votre minet. Faites un mélange de jouets interactifs avec lesquels vous pouvez jouer ensemble (canne à pêche, boulette de papier...) et de jouets que votre chat peut apprécier seul (tunnel, distributeur de friandises...). Comme pour un enfant, le fait de lui fournir des jouets accroîtra sa curiosité, ses capacités et lui offriront des heures de plaisir…

CAISSE OU SAC DE TRANSPORT

La caisse ou la cage doit être assez grande pour que le chat puisse se tenir debout, se retourner, s'assoir et se coucher. Mais elle ne doit pas être trop grosse non plus, autrement le chat risquerait de glisser pendant le voyage, et cela pourrait le stresser encore davantage.

On ne pense pas assez souvent à associer la cage de transport de son chat à un endroit agréable où il a plaisir à venir s’y réfugier. Et l’on a bien tort ! Car lorsqu’il est question de le transporter, on se retrouve face à la difficulté :

Ne sortez pas la caisse de transport de votre chat uniquement pour les départs en vacances, alors qu’il n’apprécie pas de changer de lieu de vie, de voyager en voiture, ou pire pour aller chez le vétérinaire ! 

Placez-la ouverte dans la maison dans un endroit calme, ou encore près de son arbre à chat. Placez-y une couverture confortable et quelques friandises. Bien entendu, il fera certainement la différence lorsque vous devrez utilisez sa caisse pour le transporter. Mais la « sanction » pourra lui inspirer moins de peur. 

COIN REPOS

Enfin le coin repos et celui-ci n’étant pas des moindres ! En sachant que les chatons dorment environ 22h par jour, et un chat adulte 16h, le choix est stratégique ! Mais ce choix-là ne vous revient pas ! C’est votre chaton qui décidera l’endroit où il souhaitera dormir et à vous d’y placer son panier.

BROSSE OU PEIGNE

Les chats consacrent une bonne partie de leurs journées à se nettoyer grâce à leur langue râpeuse. Néanmoins, le manque de souplesse ou l’âge peut leur interdire l’accès à certaines zones. L’aide de son propriétaire s’avère alors nécessaire. Un brossage régulier du chat permet :

Outre ses différents avantages physiologiques, le brossage permet d’observer le félin. Aucune blessure ou grosseur ne peut ainsi échapper à l’examen minutieux du propriétaire. Avec le temps, ce rituel devient un moment de complicité privilégié.

Bien évidemment, il est plus aisé d’installer cette habitude avec un chaton. On limite ainsi les morsures et les coups de griffes. Dans le cas où le chat demeure réfractaire à ce soin, optez pour un gant de toilettage. Cet outil simule l’action de caresses et permet de retirer l’excédent de poils, ni vu ni connu ! Terminez la session avec une récompense ou une friandise. Si la fréquence des brossages dépend de la longueur des poils du chat, il faut y prêter une attention particulière lors des périodes de mue.